Menu
0 Comments

Mars Attacks

Date de sortie 26 février 1997 (1h 46min)
De Tim Burton
Avec Jack Nicholson, Glenn Close, Pierce Brosnan...
GenreFantastique, Comédie, Science fiction
Nationalité Américain

Imaginez.

Vous appartenez à une race extra-terrestre, Martienne qui plus est, chétive, au cerveau surdéveloppé, vous exprimant simplement dans une langue proche de l’Anas rhynchotis (ou canard bridé) et avide d’expériences sur les autres formes de vie. Rien de bien méchant.

Votre gourou vous propose, à l’image des peuples du Nord, une excursion vers une contrée primitive depuis longtemps inexplorée : la Terre.

Vous partez donc à bord de centaines d’enjoliveurs volants, direction vos chers voisins. L’un des leurs, un bonhomme prétentieux qui se revendique chef du monde libre, vous accueille avec un sourire carnassier à faire peur aux Dents de la Mer.

Vous descendez, en toute bonne foi, écoutez le gourou faire son discours de paix… à quoi ces humanoïdes énormes répondent en vous balançant un horrible piaf tout blanc vous fianter dans la figure !

Heureusement vous et vos copains avez amené les désintégrateurs…

 

Ce documentaire d’immersion dans la vie des martiens démontre avec brio ce dont est capable la race humaine face à l’inconnu.

Il y a celui qui veut en profiter pour s’approprier ces nouveaux arrivants comme victoire politique, celui qui veut les atomiser avant même de les avoir vus, celui qui veut les étudier au point de les disséquer… véritable plaidoyer de diversité et de paix, Mars Attacks est avant tout une brillante parodie d’invasion SF.

Sorti peu de temps après Independance Day, on retrouve à la fois les marqueurs propres à Roland Emmerich (diversité des personnages, plusieurs intrigues, plusieurs histoires, qui finissent par se rejoindre pour un but commun, patriotisme constant…) et le kitsch des séries B des années 50-70, niveau costumes, décors et couleurs, et surtout le design des soucoupes.

La patte « Burton » reste hyper reconnaissable : les personnages hauts en couleur rappelleront les desperate housewives d’Edward aux Mains d’Argent, la fille gothique du président fait penser Lydia de Beetlejuice… et le visage squelettique des Martiens, leurs expériences etc, apportent la touche macabre propre à leur créateur.

Voilà qui permet à Mars Attacks ! de sortir de l’immense lot des films d’invasion extra-terrestre…

En bref...

Ma note

1996 a vu naître deux références du film d’invasion E.T., la version action-catastrophe maîtrisée par Emmerich et celle-ci, parodique et macabre, propre à Tim Burton.

Si les deux films présentent beaucoup de similitudes, on peut distinguer les styles de chacun de leurs créateurs.

Le parti pris de Burton, orienté humour noir, prend place dès le début et offre des scènes cultes jusqu’à la fin. C’est à la fois drôle et divertissant, bourré de références et empreint de son style unique. A voir et revoir.

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *